Miettes philosophiques


Je lis Alexandre Jollien et j’ouvre une nouvelle porte. L’encadrement est clair et j’entrevois une douce lumière qui me happe, qui intrigue. Qui est donc cet auteur capable de tant d’humanisme ? Un jeune philosophe, handicapé de naissance, quoiqu’il est limite indécent de lui ajouter cet attribut qui le poursuit depuis des années. Pourtant il a tout son sens pour moi.

Dame philosophie je te découvre à travers plusieurs philosophes des temps anciens qu’A. Jollien raconte comme s’il leur adressait une lettre. De Boèce, Epicure, Platon, Socrate, Schopenhauer à Spinoza, la philosophie est revisitée et apporte une miette de ce qui pourrait aider à vivre mieux au présent. Se construire. Soi. Carpe Diem. Savoir vivre le présent. « Tu dépendras moins du lendemain quand tu auras mis la main sur Aujourd’hui » (Sénèque, Lettres à Lucilius).

Quelques outils savament dosés et enrichissants qui nous porte à la réflexion sur soi. Car, qui suis-je ? Qu’est-ce que le bonheur ? Fuir notre hargne sauvage, nos compromissions, briguer la perfection, nos exigences et accueillir la tendresse. En Soi. Ici et maintenant. Oter les masques, les rôles derrière lesquels nous nous dissimulons, s’arracher au rôle de pantomime. Goûter aux petites joies de l’existence dont nos yeux prennent un malin plaisir à ne plus voir, notre coeur à ne plus ressentir, être conscient de son imperfection, rejeter cet idéal auquel nous nous accrochons, vivre dans l’Imparfait, nos peurs, nos blessures, nos failles, mais prenons garde cependant  au désir de fuite. Qu’il est bien difficile ce métier d’homme !

Communiquer le goût de la « sagesse », pour ma part je trouve le « pari » réussi. Je redécouvre La Philosophie. Alors qu’elle pouvait sembler ennuyeuse et dédiée à une forme d’intellect élitiste, je la perçois des années plus tard sous un autre angle, considérant ses bienfaits dans l’aide d’une piste de réflexion sur la vie, le monde et Soi. Sûrement l’expérience de la vie étant la cause de cet effet. S’interroger, regarder avec des yeux neufs, éloigner les tumultes qui ont coutûme de nous emprisonner, en les considérant avec plus de bonhomie et d’indulgence alors que bien souvent nous en devenons esclaves.

La vie, la liberté, la fuite, l’émotion, les Arts, l’acceptation, le passé, … un état d’esprit qui s’immisce en vous, taquine gentiment notre réflexion, nous ouvrant à plus d’humanisme, d’altruisme et de bienveillance avec soi. Alors quel est ce livre que je conseillerai d’ouvrir à tous ceux qui aiment entrer dans un espace de réflexion ?

Couverture_La-construction-de-soi-201x300

La construction de Soi, 2006, A. Jollien

« Sans rien nier, je peux, de proche en proche, m’émanciper pour cesser d’être l’esclave résigné des circonstances, le jouet de mes passions. J’ai compris l’origine de mon asservissement : je me connais mal, je désire mal. Pourquoi me suis-je lancé dans la quête d’une perfection illusoire ? D’où me vient cette passion pour la philosophie ?

Nous n’entrons dans la liberté qu’en distinguant les aspirations qui élargissent notre existence des attentes qui nous asservissent. Loin de m’automutiler d’un vouloir qui m’aliène, je souhaite œuvrer à la réappropriation de soi. Sous mes obsessions, mes craintes, mon besoin de reconnaissance, ma soif de sécurité, sous mes complexes, mes manques, se trouve la béatitude, cette autonomie de l’âme, cet état d’esprit, cette transparence à soi. Si mes appétits sont effectivement déterminés par des causes ignorées, je peux, néanmoins, diminuer par degré cet aveuglement. Il est périlleux de poursuivre des buts imaginaires, de se fuir dans de vains projets. Et nos rêves, nos ambitions risquent de nous trahir. Il sied de dissoudre ce qui n’est pas moi et d’intérioriser le désir pour qu’il reste fidèle au meilleur de mon être. »

                                                   

Publicités

Une réflexion au sujet de « Miettes philosophiques »

  1. Je l’aime aussi beaucoup, il y a tant d’humanité en lui…
    Et la philosophie, oui mais celle qui nous permet de réfléchir, nous remettre en question et aider à vivre et à avancer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s