Lune intrigante


« La nuit, on voit des choses inexistantes et on y croit. »

Français : Croissant de lune.

Une lune étrange, posée sur un cercle demi-teinte, en fondu, dans le noir du ciel d’une heure tardive. Un croissant de vive allure semblant suspendu, luisant comme un ver. Et, en bas, loin sur le sol, jonchent des amas de feuilles automnales dont la couleur cuivre s’oxyde par l’épais brouillard retombant et que tu éclaires doucereusement. Quel est cet Astre aux yeux persistants, ceux capablent de fixer sans battre des paupières toute l’envergure de cet univers devenu sourd et muet, replié dans le royaume de Morphée ?

Lune bienveillante sur nos espoirs lunatiques.

De la fenêtre tu es observée. Loin dans les cieux, loin dans les yeux. Et dans la profondeur des rétines en veille, tu es là, toujours là, assise sur ton piedestal observant les merveilles ou horreurs de ce monde avant de disparaître au crépuscule du matin. Aube rouge-orangée. Mystère des possibles.

Lune intrigante.

ninie la bulle

ciel noir lune

« La nuit, on imagine ce qu’on désire et tout paraît possible. Au grand jour, l’ imagination pâlit ».

Publicités

Une réflexion au sujet de « Lune intrigante »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s