D’ ombre et de poupées


Artiste coréen, Bohyun Yoon met en lumière le corps et la relation des corps à travers des ombres ! Stupéfaite par ce concept érigeant la lumière comme matière à créer de l’Art, je reste également ébahie par la matière première utilisée, sa représentation légèrement morbide se transformant en une guirlande joyeuse !

Des membres de poupées en silicone, tronc, bras, jambes, pieds, têtes, suspendus dans les airs, donnant à voir un cimetière de jouets anciens. Un projecteur, une lumière et un résultat surprenant: je vous laisse regarder !

Et derrière ce résultat, sûrement un travail minutieux, précis dans la disposition de l’outil pour aboutir à ce jeu d’ombres !

Bohyun Yoon

Publicités

2 réflexions au sujet de « D’ ombre et de poupées »

  1. Des corps d’enfants disloqués pour donner des images du Kamasutra .. Éros versus Thanatos : sujet éternel de la création artistique …

    • Merci Mélissa de ta réaction. Chacun à sa représentation de l’oeuvre et l’interprète à sa guise. Moi je n’y vois pas de corps d’enfants disloqués mais bel et bien des morceaux disloqués de Poupées, en tant qu’objet infantil, avec, pour résultat, des ombres mettent en évidence l’expérience des corps en tant que relations entre individus. Un relationnel vécu et expérimenté selon des facteurs et paramètres sociaux, culturels, voire économiques qui entrent en jeu et interfèrent dans tout rapport humain. Mais ce rapport Eros vs Thanatos m’interpelle également … 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s