Soulfight


SoulfightSoulfight

Lil’Sugar, au chant, accompagne les musiciens et producteurs à l’origine du groupe, Aalik et View. Entre alternatif, Trip hop et Electro, Soulfight insuffle des rythmes lents, apaisants.

The Journey Backwards (EP, 2011)

My old friend

Publicités

Tricky, nouvel album


mes albums musique copieAdrian Thaws, alias Tricky, sortira son nouvel album fin mai:

L’un des instigateurs du Trip-hop est également, souvenez vous, l’ex Massive Attack ! Influences Electro-rock, hip-hop, son pop ou parfois teinté de rap, il a cotoyé le gratin des talents de l’Alternatif (Bjork, Portishead,  …). Anticonventionnel, un brin provocateur, vouant une passion pour les voix féminines,  il revient avec l’album « False Idols » (prévu pour le 28 mai ), porté par la voix de Francesca Belmonte.

Amis bretons (Wawan, fil and co), Tricky sera à Landerneau pour la Fête du Bruit …au côté de Peter Doherty, Dub Inc, D. Saez :-), Sinead O’Connor, Asaf Avidan, etc

On en reparle début juin …

En attendant, juste ce pur plaisir et que tout le monde connait: « hell is around the corner » !

et « Hollow » que j’aime aussi pour son ambiance mystérieuse

Nouvel Album, ici !

Massive Attack 🙂

Woodkid


mes albums musique copie   De passage à Artrock … Woodkid

En ce WE au temps plus que morose, maussade comme une folie raisonnable, je pense au festival Artrock et à mes amis qui sont sur place (sous la pluie ?) et que je devais rejoindre. Frissons de froid. Mon corps préférant largement les grandes chaleurs à la chaire de poule qui me glace autant les membres qu’elle me plombe. Mais là n’est pas le propos.

Alors ce Artrock du vendredi soir ? Quelqun pourrait-il me verser quelques lignes d’impressions ?

Quant à moi, c’est chez moi que j’écoute celui que j’aurai aimé voir hier soir: Woodkid ! Je viens d’apprendre que ce jeune Yoann Lemoine (alias Woodkid) était avant tout réalisateur de pub (et de clips !) et photographe avant de se lancer dans la musique. Comme en témoigne ce clip de Iron, son univers électro-pop-alternatif se lie à des images d’un esthétisme épure comme je les aime (contrairement au deuxième clip… bouh!  qui ne vaut à mes yeux que pour la musique).

Alors Great Escape avec son dernier album  » The Golden Age » (Mars 2013) … And Run Boy Run

Et pour Fauves à Artrock ? Quelqun les a t’il vu ? Erwan tu racontes …?

Très belle chanson « Where I Live »

B. Biolay en concert


mes albums musique copie            Biolay à Nantes

           Cité des Congrès, Nantes, le 15 Mai 2013.

Salle pleine et ambiance chaleureuse devant ce grand homme aux allures parfois nonchalantes. Plus qu’un artiste, un homme vraiment convivial, proche de son public, qui ne se prend pas la tête, qui doit détester tout ce qui brille mais qui fait briller son public par ses qualités humaines. Un grand artiste.

Une chaude ambiance devant Benjamin Biolay si sympathique qui ne cesse de remercier ses fans après chaque opus. Parlons en de ceux ci: Vengeance, bien sûr, titre de son dernier album, mais aussi des reprises de l’album La Superbe avec La superbe, Padam, Ton héritage, un de mes titres préférés. La monotonie de l’album Rose Kennedy, ou puisé dans Pourquoi tu pleures, le titre Le bonheur mon cul !  Venganza, of course, et Marlène déconne, Personne dans mon lit, Profite, Aime mon Amour…les dernières sorties dans les bacs, 14 titres.

Sous les feux des néons, lumières plongeantes ou intimistes, les titres se suivent mais ne se ressemblent pas. D’un électro-rock péchu, aux arrangements bien plus fun que d’ordinaire (limite un son hip hop) à des ballades  nostalgiques. Des guitares puissantes parfois jugulées par le son plus suave de la guitare acoustique, mais aussi des cuivres, piano synthé.

J’ y ai vu aussi une indolence gainsbourienne (Trésor Trésor), une musicalité qui évoque parfois Bashung, un parolier dont l’écriture élégante ne laisse pas insensible, un musicien et compositeur de talent, une orchestration béton. Jouant également avec des sons « élastiques », sons « d’exploration », comme je les nomme, venant s’immiscer ici et là, bref un fer de lance de la création musicale française. Un enfant « terrible » ..?  je le trouve terrible en effet !  Par sa prestance, son charisme, son rapport bienveillant et empreint d’une grande connivence avec son public. Sa créativité musicale: oui, terriblement artiste ce dandy.

Et je viens de dénicher un titre inédit De Biolay: Le son du bruit

Encore un très bon choix pour moi ce concert. J ‘y retournerai sans hésiter 🙂 Les bretons, ne le ratez pas à St Brieuc ce WE à Artrock !

Bumcello


Au violoncelle électrique ..?  Vincent Segal !

Aux percussions ..?  Cyril Atef !

Un nom ?? BUMCELLO !

Un duo hors pair, sortant des sentiers battus, mélangant au grès de leurs envies de l’électro, rap, rock, jazz, trip hop, aux influences touchant toutes les cultures (africaine, tzigane, indienne, brésilienne, orientale …). Un subtil gloubiboulga sonore harmonieux et envoutant derrière lequel se cache une véritable passion pour la musique et les cultures. De l’inédit, peut être une soif de trouver l’inextricable, mais toujours une musique qui éveille les sens et, moi, me redonne du peps ! Un voyage ailleurs, un bruissement de volupté ! Après un passage initial au conservatoire, après avoir accompagné de grands artistes, Bumcello poursuit sa route de la musique sauvagement inovante et ébouriffante. Un mixe qui parait savament dosé, une musique ouverte et créative, loin des sons artificiels. Et c’est bien simple, chaque album ou titres est un univers particulier. Du Bumcello !

Rhythm’ and blues


Du rhythme, du blues, du groove, de la soul …un peu de bonheur perdu retrouvé. De la musique empreinte d’une certaine nostalgie mais qui à ce pouvoir extraordinaire, selon moi, de raviver les coeurs par la beauté de sa force expressive.

Entre Salomon Burke, Liz Mc Comb, Bill Whithers, Muddy Waters ou Aretha Franklin, dont j’écoute régulièrement les albums, l’énergie solaire de ce style musical ne peut que vous traverser, tel un secret d’alcôve transportant l’auditeur dans un royaume de quiétude. De vieux titres de Steve Winwood me régalent aussi lorsque viennent le soir ou la tranquilité d’une fin de journée et je me dis alors que la musique n’a pas son pareil pour vous immerger loin, très loin, laissant vos pensées ou préoccupations au placard des oublis, le temps de quelques titres qui vous chatouillent les oreilles. Depuis le début de mes posts je parle, côté musical, plutôt de musique douce, calme, du rock avec des textes parfois engagés, de la pop, de l’alternatif, mais l’électro et le trip hop  seront prochainement à l’honneur car, qu’on se le dise, ma playlist mixe tous les genres jusqu’à intégrer quelques opus classiques.

Pour l’heure, un peu de calme, d’essence de bien être, la note bleue résonne !

WE ado – Sollilaquist …Hip hop électro


solillaquists

Parceque passer un we avec mes deux ados est un moment d’échange, comme d’ailleurs le reste de la semaine, j’ai eu soudain envie de parler un peu de leur monde musical. Non pas qu’il soit en total décalage avec le mien mais une petite partie de leur playlist peut effectivement être présente sur la mienne: Rap, HipHop, Electro dub … en effet, je n’y suis pas hermétique. Au contraire, certains titres sonnent d’une jolie « douce heure » dans mes oreilles et me redonnent du tonus.

Il y a quelques mois, j’ai emmené mon fils ainé voir le concert de Sollilaquist Of Sound que je lui ai fait découvrir (au Stéréolux): un groupe de Hip-hop alternatif mêlant des sons électro, Afro et un rap rythmé et enjoué pratiqué par Swamburger auquel s’ajoutent les harmonies sublimes des voix de soul Alexandrah (à 1mn57 sur la 1ère vidéo, vers la 2 ème mn dans la seconde vidéo) et Tonya Combs. Un producteur déjanté (DiVinCi) sur scène menant le groupe dans une douce folie d’origine californienne avec son synthé ! Un beau partage musical avec mon chouette fils !

sur scène, l’album No More Heroes

Et donc, au Stéréolux à Nantes, avec mon grand gars…