L’alchimie St Lo : blues-rock, électro, hip hop …


Room 415

st lo

Ne cherchez pas. C’est le titre de l’album. Une fusion assez magique d’électro, blues, soul, rock et hip-hop. Donc un langage musical inclassable, un style singulier duquel se dégage une belle profondeur, du groove et même une pointe de mélancolie parfois. Ah oui, j’oubliais leur nom: St Lo

L’autre particularité du groupe tient à sa conception artisanale. En vogue, le crowdfunding à sa place pour tous projets. Celui de St Lo également. Du collaboratif heureux (sérendipité) à l’heure d’un mode de vie individualiste (?). Une aventure artistique née de fonds collectés du public, et ça, ça mérite mes applaudissements ! Merci à Kisskissbankbank.

Depuis 1 an ils remplissent les salles, et celle du Stéréolux de Nantes affichait aussi « complet ».

Alors qui se cachent derrière St Lo ?

« St. Lô est un projet sans frontières, ni spatiales, ni temporelles, ni stylistiques. Les trois musiciens programmateurs bretons modèlent un son sombre, profond, et d’une incommensurable finesse, qui a autant à voir avec le jazz de Nina Simone qu’avec l’abstract hip hop de Buck 65 ou l’électro post-rock d’Ez3kiel. Un écrin complexe mais confortable pour la voix de l’incroyablement charismatique Hanifah Walidah, que l’on connaissait sous le nom de Sha-Key lorsqu’elle officiait au sein des mythiques Brooklyn Funk Essentials. Légendaire. » Arte Live Web – décembre 2012.

Et bien oui, un mixte improbable: des musicos lorientais associés à la performeuse et chanteuse newyorkaise, Mezz Walidah. Plutôt pas mal, non ?!

« Démarrer la journée avec le trio franco-américain St.Lô, c’est comme s’envoyer une dose d’EPO avant l’ascension de l’Alpe-d’Huez. On pète le feu »  Télérama Sortir (Rock en Seine 2013).
Tiens pour toi lulu, ce sera « Reach » extrait de Room 415, puis (2eme vidéo) « hero » pour son punch 🙂